[TELEFILM] La planète des cons

Le comédien belge est doublement à l’honneur: comme acteur dans un film et réalisateur dans un téléfilm.

1120190

Ce jeudi marque le début de la Coupe du monde, mais RTL-TVI tente la carte de l'humour belge avec Charlie Dupont en programmant Il était une fois, une fois etLa planète des cons pour se tailler une part de gâteau ou ramasser quelques miettes…

Quel souvenir gardez-vous d'Il était une fois, une fois?

Charlie Dupont – Pour tout vous dire, un excellent souvenir. Si, hélas, ça n’a pas été un raz-de-marée en France, ça l’a été en Belgique avec environ 70.000 entrées. Ce succès m’a permis de tourner la page de certaines choses auxquelles j’étais encore identifié, comme Faux contact ou Seconde chance. Depuis, j’ai de vraies pages blanches pour m'exprimer.

Le téléfilm La planète des cons est inédit, chez nous…

C.D. – Et c’est un premier film. Comme je l’ai coréalisé, je le revendique et je l’aime. Comme un bébé. Lors de sa diffusion sur Canal + France, il a fait un gros score. Je suis fier de dire qu'il a été sélectionné au Festival de La Rochelle parmi les six meilleures comédies de l’année. On y retrouve des comédiens géniaux, comme Stéphanie Crayencour. Vous savez, en France, grâce à la série Hard, j’ai découvert qu’il y avait des gens qui aimaient rire comme moi.

Quels sont vos projets?

C.D. – Actuellement, je monte un film que je coproduis, avec Elodie Frenck, Tania Garbarski et Arthur Jugnot. Puis, Philippe Blasband vient d’écrire une pièce pour Tania et moi, qui s’appelle Tuyauterie et qu’on jouera à la rentrée. En juillet, on file au Festival d’Avignon pour Promenade de santé, écrit par Nicolas Bedos. Et puis je vous le livre: je viens de tourner le 5evolet des Professionnels avec Damien Gillard. Grâce à Internet, cette petite capsule a buzzé jusqu’en France!

Sur le même sujet
Plus d'actualité