Taratata

"J'ai la solution: des tonnes de graines pour des hectares de plantations… Je veux fumer de l'herbe de qualité". Tout ado français ou belge s'est, un jour, retrouvé à entonner le refrain de La main verte de Tryö ou celui de Désolé pour hier soir.

751817

C’est que le groupe est passé maître dans l’art de composer des ritournelles entêtantes. Ode à la marijuana, à l’altermondialisme et à la positive attitude, la musique des Grenoblois se veut enjouée et légère. Estampillée tantôt reggae, tantôt world music, la formation œuvre à exprimer ses revendications contre le matérialisme, la globalisation, la pollution… de la façon la plus douce qui soit, sans insultes, ni menaces.

Invité ce soir dans le show musical de Nagui, le quatuor de Tryö (hé oui, ils sont quatre), très rare dans les médias, va pouvoir montrer l’étendue de ses talents en live, en duo avec des artistes comme Oxmo Puccino, Madness ou Orelsan et en se livrant, enfin, au jeu de l’interview.

Sur le même sujet
Plus d'actualité