[TALK] 69 Minutes sans chichis: Monseigneur Léonard

Monseigneur Léonard descend de sa chaire pour une rencontre qui pourrait se transformer en calvaire… Car, cette fois, on pourra lui jeter la première pierre.

212355

Léo, on a un œuf à peler avec toi! Un tour aux archives de Moustique suffit à retrouver cette interview que tu nous donnas, en exclu, en 2007. Tu te rappelles, celle où tu taxais les homosexuels d'anormalité? On n'a pas oublié, non plus, la fois où tu as affirmé que l'épidémie du sida était une forme de justice immanente. Ce soir, monseigneur, tu vas répondre de tes paroles. Parce qu'on va profiter du direct pour tweeter. #69RTBF sera le hashtag du jour. Affûtons nos plumes et nos formules, Adrien Devyver les relaiera peut-être, en live, vers le principal intéressé. Espérons. Peut-être sa grâce entendra-t-elle notre parole.

Concernant le talk, le 69 de monseigneur Léonard affiche un "potentiel buzz" à la hauteur de celui de Di Rupo l'année passée. On se régale d'avance du billet d'ouverture de Joëlle, ciselé par Myriam Leroy, qu'on attend déchaînée dans ce sujet sur mesure. Ensuite, il s'agira de percer à jour la personnalité intime de ce père-la-pudeur que l'on adore détester. En stratège de la communication et en vrai provocateur, le prélat de 74 ans nous assurera du beau spectacle. Il y aura de la confession intime (vocation à 6 ans, lecture de Socrate et Platon à 12, passion coupable et vicieuse pour l'astronomie…), du show, car l'homme est aussi imitateur de talent et pousse gaillardement la chansonnette en wallon puis, enfin… du choc. Car on sourit aux anges, rien qu'à imaginer la confrontation entre Léo et Dan Gagnon, la créature étrange venue d'ailleurs. Diable, quelle soirée!

Sur le même sujet
Plus d'actualité