Sur l’autoroute du soleil

L’autoroute n'évoque pour vous que bouchons et machines à café? Ce road-doc vous dégagera la vue.

846241

Dans deux ou trois mois, ce sera peut-être votre tour. Valises dans le coffre, enfants calés à l’arrière, vélos sur le toit, vous prendrez l’autoroute des vacances avec l’espoir d’y passer aussi peu de temps que possible.

Circulez, ‘y a rien à voir? Loin de là… Reprenant le concept du documentaire La ville entre en gare (diffusé le 28 janvier dernier), Sur l’autoroute du soleil propose de découvrir la vie bien particulière qui se développe le long des voies de circulation.

Un lieu a priori peu attractif et purement fonctionnel, que nous fréquentons sans jamais nous y attarder.

Direction la France, détentrice du quatrième plus long réseau autoroutier du monde. Plus de 10.000 kilomètres, dont le célèbre tronçon qui relie Lyon à Marseille: c’est l’A7, plus connue sous le nom fleurant bon les vacances d’"autoroute du soleil".

Au mieux, les usagers attentifs jettent un œil sur le paysage alentour: les voies traversent quelques lieux touristiques comme Vienne, Romans-sur-Isère ou Avignon. Au pire, ils grommellent à l’idée des bouchons qui menacent dès le début des congés.

Ce qu’ils ne voient jamais, Vincent Dupouy et Lionel Langlade l’ont filmé, le temps d’un été, en compagnie de ceux – patrouilleur, gendarmes, chef de péage, douaniers, responsable marketing des aires de repos… – qui travaillent à faire de l’autoroute un ruban d’asphalte aussi sécurisé qu’agréable.

On y apprend notamment que la construction de nouveaux tronçons obéit désormais à certaines règles: l’autoroute devant s’intégrer à l’environnement, des spécialistes en écologie veillent à protéger les espèces endémiques des régions traversées. Et si l’on construit en pensant à demain, le passé est lui aussi préservé: avant les pelles, les pinceaux des archéologues viennent vérifier que les sols ne recèlent pas quelques trésors historiques, comme ces ruines d’un village médiéval récemment mises au jour. Un "road-doc" fort sympathique.

Plus d'actualité