[SPORT] Tournoi de Roland-Garros

Rafael Nadal et Serena Williams reconduiront-ils leur titre? Aucun Belge en tout cas ne leur barrera la route….

1109668

C’était prévu. Nous l’avions anticipé, craint, écrit même: d’un point de vue strictement belge, l’ère post-Henin/Clijsters serait difficile à vivre. Et nous sommes en plein dedans! Car sept ans après le dernier des quatre sacres de Justine à Paris, on doit encore se réhabituer à espérer un improbable exploit de nos joueurs. Même si David Goffin, pas encore qualifié à l’heure d’écrire ces lignes, nous a consolé en 2012. Issu du tournoi préqualificatif, il a accompli le miracle d’atteindre les huitièmes de finale, échouant seulement face à Roger Federer.

 

Mais trêve de chauvinisme. Le deuxième des quatre tournois du grand chelem, qui touche à sa 113e édition, reste pour beaucoup l’incontournable rendez-vous tennistique de l’année. Roland-Garros traverse d’ailleurs une période historique: jamais, depuis sa création, un joueur (Rafael Nadal) n’avait dominé aussi outrageusement l’épreuve masculine. L’Espagnol n’a laissé échapper qu’un seul des neuf derniers titres – à Federer en 2009. Annoncé (ou espéré, c’est selon) sur le déclin, le multichampion, qui fêtera ses 28 ans durant la quinzaine, a en tout cas récemment démontré qu’il serait au rendez-vous. Physiquement au moins. Face à des favoris comme Novak Djokovic, Stanislas Wawrinka ou ce vieux Federer (33 ans). 

Comme souvent, le tableau féminin est plus flou. Depuis la fin du "règne belge", le palmarès nous a offert six lauréates. Dont Serena Williams. Qui, à 32 ans l’an dernier, a réussi à doubler la mise onze ans après son premier titre, en 2002. Dont, aussi, Maria Sharapova, finaliste l’an dernier après sa victoire en 2012. Elles seront les deux femmes à battre cette année. A moins d'une surprise, évidemment…

Sur le même sujet
Plus d'actualité