Sport London Village

Aisance, charme et spontanéité: les atouts d’Anne-Laure Macq. Le nouveau visage sportif de la RTBF. La touche féminine des J.O.

444482

Quand Michel Lecomte, le chef des sports de la RTBF, a songé à Anne-Laure Macq pour être le visage féminin de son été sportif, ce n’était pour nous qu’une demi-surprise. Poussée par le succès d’On n’est pas des pigeons – on lui en parle… tout le temps! -, cette sympathique trentenaire a tout au long de la saison pu démontrer une certaine télégénie, déjà jaugée en 2005 sur Plug RTL ainsi que dans 50 degrés nord.

Son diplôme de comédienne (IAD) en poche, la Chimacienne a caressé le rêve de son adolescence, en arpentant un temps les planches et en apparaissant dans quelques courts et longs métrages (dont 25 degrés en hiver, avec Jacques Gamblin). "C’était avant de commencer en radio, ajoute celle qui présente à l’occasion des matchs d’impro. Mais depuis que je suis maman, j’ai mis cette carrière-là entre parenthèses. Vu ce qui se passe pour moi dans les médias pour le moment, c’est plutôt logique."

Entendue sur NRJ avant de bifurquer sur Nostalgie où elle anime le 9/12, la nouvelle recrue de l’équipe des sports peut profiter d’une intéressante polyvalence. "En radio, je réalise et j’anime. Pour les Pigeons, c’est un vrai travail journalistique et pour les Jeux, je me documente un maximum, même si je ne suis pas là pour concurrencer nos spécialistes. Je serai surtout en plateau avec Christophe Delstanches pour apporter un ton abordable et convivial."

Testée à l’animation sur le Tour de France durant son passage chez nous, celle qui a pour modèles Mireille Dumas et Catherine Ceylac se définit comme une bosseuse non carriériste. "Notre métier est fait de rencontres, de hasards, auxquels je crois beaucoup. Jusqu’ici, je me laisse porter en restant moi-même le plus possible, en essayant d’en profiter et sans trop penser au futur. Je suis sereine par rapport à ça."

Sur le même sujet
Plus d'actualité