Spielberg et Hanks repartent en guerre sur La Une

Faut croire que Steven Spielberg et Tom Hanks n'ont jamais cessé d'être sur le pied de guerre. Après La liste de Schindler (1993) pour le premier et Il faut sauver le soldat Ryan (1998) pour le second, les deux hommes s'étaient déjà associés en 2001 pour produire le mémorable Band of Brothers: Frères d'armes.

35167

Un feuilleton d'un réalisme saisissant qui retraçait les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale en Europe. "Après cette série, des vétérans qui avaient servi dans le Pacifique à la même époque nous ont interpellés, explique Hanks. Il était donc important pour nous de leur rendre également hommage." D'où la mise en chantier de The Pacific. Un projet colossal qui aura nécessité 140 millions d'euros de budget, 10 mois de tournage en Australie et 9 jours d'entraînement militaire sous un soleil de plomb (43 degrés!) pour les quelque 75 acteurs de la minisérie. L'enfer, quoi.

Scénariste en chef de cette superproduction, Bruce McKenna s'est appuyé sur les récits de deux soldats de première classe, Robert Leckie et Eugene Sledge, pour écrire ces 10 épisodes. Les deux hommes, interprétés ici par James Badge Dale et Joe Mazzello, sont en outre les héros de cette fresque, aux côtés du sergent John Basilone (Jon Seda), autre figure emblématique du conflit.

Ensemble, ils progresseront d'île en île, avant de vaincre l'ennemi japonais. Dans ses recherches, McKenna s'est également nourri des témoignages d'une cinquantaine d'anciens combattants. "Certains d'entre eux nous ont rapporté des faits dont ils n'avaient même jamais parlé à leur famille, tant ils étaient horribles." Mais les consignes de Spielberg et de Hanks étaient claires: "Ne rien cacher, ne rien altérer". Une minisérie violente, certes, mais indispensable au devoir de mémoire.

Sébastien Barké

A partir du 14 juin:

The Pacific La Une 20h15

En V.O. La Trois 22h05

Sur le même sujet
Plus d'actualité