Spéciale 1 an gouvernement / Oui, mais non, compromis à la belge

Un an après les élections fédérales, comment se porte le royaume? La RTBF interpelle Charles Michel pour répondre.

1365533

On ne peut pas encore parler du bilan de "l'année Michel", vu que le gaillard n'a été élu Premier ministre que le 11 octobre 2014. Mais il est entré dans la danse quelques mois plus tôt, dès le lendemain des élections fédérales qui, elles, soufflent (déjà) leur première bougie. Charles fut d'abord informateur (à la place de Bart De Wever), puis il devint coformateur avec Kris Peeters. Enfin, il s'est hissé au poste suprême dont il rêvait sans doute secrètement depuis plusieurs semaines. Un destin qui a étonné plus d'un électeur, provoqué quelques remous et inspiré bon nombre de théories sur la façon dont l'homme se serait légèrement fait embobiner par la N-VA. Un sacré destin tout de même pour ce membre du MR autour duquel l'ombre du père Louis commence seulement à s'effacer et auquel RTL-TVI consacre demain son édition de Tout s'explique. Propulsé à la tête du royaume avec le sourire franc et des promesses plein la besace, il continue aujourd'hui à "apprendre le métier" au cœur d'un gouvernement inédit composé de sa propre team et de trois partis flamands. Un combat de chaque jour. Une lutte tendue qui, ce mercredi, s'offre une trêve en guise de réflexion: Charles Michel est attendu sur le plateau de la RTBF pour y livrer l'état de santé du plat pays qui est le sien et, surtout, le nôtre. En direct, il se frottera aux questions de Johanne Montay, de François De Brigode et du rédacteur en chef de La Libre Belgique, Francis Van de Woestyne. Les citoyens, eux aussi, pourront poser leurs questions, histoire que le débat soit total. Juste après, comme pour apaiser les esprits, la rediffusion de Oui mais non, le compromis à la belge rappellera une fois de plus que tout cela n'est finalement qu'une histoire d'équation, de balance, d'envie, d'art et de sagesse. Et ça, Charles Michel s'en rend compte chaque jour un peu plus…

Sur le même sujet
Plus d'actualité