[SPECIAL] Week-end comme en 14

C'est parti pour la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Arte, l'un des symboles de l'amitié franco-allemande, lance les hostilités avec un week-end consacré aux derniers moments d'insouciance avant le chaos. Progrès techniques, révolutions culturelles, tensions géopolitiques, mode, faits divers…

1014172

A travers ses magazines habituels, des documentaires et des figures mythiques comme Casque d'or, Charlot, le couturier Paul Poiret (photo) ou un Fantômas revisité par Yann Tiersen, la chaîne revêt la panoplie de cette Belle Epoque bouillonnante de créativité pour dresser l'état des lieux d'une Europe enfiévrée qui danse, sans le savoir, au bord du précipice. "Rarement j’ai vécu été plus luxuriant, plus beau, je dirais presque plus estival”, écrivait Stefan Zweig en 1914…

Sur le même sujet
Plus d'actualité