Soirée Afghanistan

Alors que des troupes de l'Otan se retirent, Arte offre une soirée à entrées multiples sur un Afghanistan à la croisée des chemins.

1221831

Il y a treize ans, les Américains, ébranlés par les attentats du 11 septembre, balançaient une vaste armée dans l'inextricable bourbier afghan, alors aux mains des talibans. Coincée dans un pays qu'elle connaissait mal, trop sûre de sa supériorité militaire, la coalition va dès cette année rapatrier une partie de ses troupes, sans victoire probante mais avec près de 800 milliards de dollars de dépenses. En juillet 2014, l'Afghanistan s'est doté d'un nouveau président, Ashraf Ghani, qui remplace le controversé  Hamid Karzaï. Alors que le pays est à un tournant, Arte lui consacre trois documentaires pour mieux comprendre où il se situe aujourd'hui et ce que pense et ressent sa population. L'occasion ou jamais de chausser des lunettes différentes par rapport à cette nation maltraitée par les stéréotypes.

En entrée, Le dernier calife d'Afghanistan part à la recherche d'un des plus célèbres disparus de la planète, le mollah Omar. Chef de l'Afghanistan entre 1996 et 2001, il a fui vers le Pakistan à l'arrivée des Américains. Depuis, tous ont perdu sa trace. Trois réalisatrices qui connaissent bien le pays ont tenté de comprendre sa mutation en chef de guerre. Ensuite, Le casse-tête afghan élabore le portrait de plusieurs activistes qui se sont opposés, depuis longtemps, et avec l'appui des Occidentaux, aux talibans. Enfin, Afghanistan 1979 raconte le conflit entre l'URSS et le pays, autrefois grands amis, et comment il a influencé durablement l'issue de la guerre froide, mais également notre monde  actuel.

Sur le même sujet
Plus d'actualité