[SHOW] THE VOICE BELGIQUE

Quelques nouveautés à signaler pour la saison 3 de The Voice Belgique. Sinon? Bah, la routine…  

1018268

Ceux qui adorent détester The Voice vont encore en avoir pour leur mauvaise langue. Lors de la première saison, ils ont crié qu'il ne s'agissait en rien d'un programme "de service public".

Au terme de la deuxième saison, ils ont constaté que, décidément, les vainqueurs n'avaient aucun charisme et aucune chance de se faire un nom en Belgique (alors que bon, on a quand même fait 11e à l'Eurovision grâce à Roberto Bellarosa).
A l'aube de cette troisième saison, c'est l'arrivée de Bastian Baker qui risque de rendre les sceptiques encore un peu plus sceptiques: du haut de ses 22 ans et de ses deux albums, le chanteur suisse va certes faire frissonner quelques demoiselles, mais on se demande un peu ce qu'il vient faire là. Enseigner sa longue expérience de la scène? On a évidemment le droit de sourire. En même temps, la saison dernière on a bien supporté Marc Pinilla qui, en ayant rarement un truc pertinent à raconter, a réussi à faire gagner David Madi (mais si: le gars qui a fait une reprise de La nuit je mens, même que son premier album sort – déjà – en mars). 
Quoi de neuf, à part ça? D'abord l'arrivée d'un "blind total" qui permettra de vivre la même expérience que les coachs grâce à un voile placé devant les candidats lors de certaines chansons.
Le jeu interactif "cinquième coach", lui, offrira aux internautes la possibilité de créer leur propre équipe (pour quoi faire? ben pour s'amuser). Agés de 16 à 57 ans, les "talents" devront s'occuper du reste, chargés de maintenir à niveau une barre d'audience qui atteignait les 27 % de parts de marché de moyenne l'an dernier. Ils seront 116 sur la ligne de départ des "blind auditions" qui débutent ce mardi.
On ose espérer qu'à la fin, pour une fois, c'est une fille qui triomphera. Et grâce à BJ Scott, ce serait encore mieux, baby. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité