[SHOW] Top Chef à Bruxelles

Sixième épisode de notre concours culinaire favori avec… l'escale bruxelloise! Les 10 candidats (dont "notre" Julien, en guise de régional de l'étape) s'attaquent au terroir noir-jaune-rouge. Amaï…

1043970

Bonne nouvelle, pour une fois, une fois, nous ne passerons pas – trop – pour les doux dingues bien braves de service. Même si l'on frémit déjà à l'idée de la présence sur le plateau de notre Premier ministre (?), toujours sans chichis et fan notoire de l'émission, avec son acolyte Rudi Vervoort, président de la Région bruxelloise (avant de hurler, on se rappelle que l'on n'est pas encore en période électorale, officiellement du moins). Et Lio pour faire monter la mayonnaise… Mais rassurons-nous. Car cette soirée sera l'occasion de démontrer combien notre pays peut être fier de sa gastronomie. Le casting de grands chefs est en effet impressionnant (même si on doit bien avouer que ce sont un peu toujours les mêmes qu'on voit revisiter le chicon au gratin dans le poste). Oufti, Top chef envoie du lourd: Pierre Wynants (3 étoiles au Michelin jusque 2006), Sang-Hoon Degeimbre, le prodige de l'Air du temps (2 étoiles), l'omniprésent Marcolini, le très RTL Yves Mattagne (2 étoiles), Jean-Philippe "Jean-Phi" Watteyne de la saison 4, entre autres.

Côté épreuves, on ne change pas une recette qui gagne, la mission sera de revisiter nos plats nationaux: chicons au gratin, gaufres de Liège, moules-frites… En convaincant les experts locaux et le jury. Avec, à la clé pour deux chefs, la préparation d'un repas dans une nacelle, à 50 mètres de hauteur, grâce à la formule "Dinner in the sky". Une formule exclusive et branchée que les Parisiens nous envient!

Juste un souhait pour ce soir, puisque nous accueillons l'équipe: que Guilaine Arabian retrouve toute son acidité. On l'a vue sourire à de nombreuses reprises lors des précédentes émissions, il faut que cela cesse.

Sur le même sujet
Plus d'actualité