[SHOW] MUSE live in Japan

La RTBF rappelle que Muse a toujours vu les choses en grand, avec un concert de dingue capté en 2013.

1140745

Lorsqu'ils se rencontrent au début des années 90, Matthew Bellamy et ses potes tournent dans quelques salles de Grande-Bretagne sous différents noms, participent à l'un ou l'autre concours, perdent de l'argent en jouant dans des clubs peu remplis, enregistrent des démos chez leur bassiste et galèrent pour produire un premier EP. Il faudra sept années avant que le groupe ne provoque des étincelles, entrant dans la cour des grands en assurant les premières parties des Red Hot Chili Peppers ou des Foo Fighters. En 1999, la sortie de l'album intitulé "Showbiz" les propulse sur les ondes et reçoit la mention "très bien" de la presse musicale. La machine est lancée. A peine deux ans plus tard, "Origin Of Symmetry" transforme Muse en objet de très haute curiosité. On dit que la relève du rock british est assurée, que ce groupe-là ira au sommet et que plus rien, jamais, ne freinera ses ardeurs. On dit même qu'ils rempliront des stades, tant leur musique possède cette grâce et cette puissance capables de rendre les foules électriques.

Dix ans plus tard, Muse est au sommet. La sortie de son sixième album, "The 2nd Law", est un événement planétaire. Partout où passe le groupe, les salles se remplissent en quelques heures à peine. Une tournée mondiale, une de plus, assure leur statut de guerriers. Ainsi, en janvier 2013, Muse pose ses hymnes dévastateurs dans la Saitama Super Arena, au Japon, à deux pas d'un musée consacré à John Lennon. Le trio anglais ne lésine pas sur la démesure: caméras HD, stroboscopes, effets pyrotechniques, set-list de rêve… Leur musique progressive, solennelle, énervée, grave et décadente fait vibrer 37.000 spectateurs, le temps d'un ouragan sonore qui semble vouloir faire écho jusqu'à la lune. Jusqu'à La Une, aussi, qui rediffuse ce moment grandiose. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité