Show – La Fête de la musique: 30 ans de succès

Nagui souffle les 30 bougies de la Fête de la musique. Déjà? Ben oui. Mais, promis, ça nous rajeunira.

399841

L’idée de consacrer une fête à la musique est née lorsque le premier président socialiste de l’histoire de la 5e République, François Mitterrand, est arrivé au pouvoir. Et sa première édition a eu lieu un an après le sacre, le 21 juin 1982.

Le solstice d’été n’a évidemment pas été choisi au hasard: c’est la soirée la plus longue de l’année et donc, la nuit la plus courte pour les fêtards. Le moment idéal pour rassembler le peuple autour d’un grand feu de joie, comme l’ont longtemps prôné les fêtes païennes.

Porté par un slogan imparable, "Faites de la musique!", l’événement s’est très vite transformé en rendez-vous incontournable. Pas seulement en France d’ailleurs, puisque aujourd’hui cette fiesta trouve un écho dans quelque 110 pays des 5 continents, et ce à travers les rues d’environ 340 villes.

Trente ans qu’on lui rend officiellement hommage, donc, à la musique! Et notre petit doigt nous dit que l’histoire ne fait que commencer… En attendant, ce 21 juin, l’anniversaire sera évidemment célébré en grande pompe sur France 2, avec plus de 4 heures de musique live non-stop. Le décor ne change pas: c’est la splendide cité de Carcassonne qui accueille Nagui et le traditionnel orchestre de Guy Lacroix.

Le plateau, lui, sera investi par des artistes que l’on connaît par cœur, triés sur le volet pour enflammer le lieu. On vous donne quelques noms: Charlie Winston, Zebda, Bénabar, Shy’m, Sexion d’Assaut, Corneille, M Pokora, Ed Sheeran ou Hugues Aufray.

Pour une fois, il s’agira de festoyer sur les tubes du moment, mais aussi sur ceux d’hier. L’une des ambitions de l’événement est, en effet, de ne laisser aucune génération à ses portes. Puis, on ne le dira jamais assez, la musique n’a ni âge ni frontière. Et ça aussi, ce serait vraiment dommage que ça change.

Sur le même sujet
Plus d'actualité