Show : La 37e cérémonie des Césars (en clair)

Des Césars moins estampillés "cinéma d'auteur" que d'habitude. En attendant Dujardin aux Oscars.

317911

Avec Intouchables, The Artist ou Polisse à l'affiche, le cinéma français a connu une année 2011 particulièrement faste, entre fréquentations records et diversité inédite. Le premier a explosé le nombre d'entrées en salle, attirant plus de 19 millions de spectateurs, le deuxième remporte prix sur prix aux États-Unis (bientôt un oscar?) et le troisième, en plus d'être primé à Cannes, a révélé JoeyStarr en tant qu'acteur et consacré Maïwenn comme réalisatrice. Joli palmarès!

Pas question de polémique pour la prochaine cérémonie des Césars, comme à l'époque de Bienvenue chez les chtis, énorme succès populaire pourtant oublié de cet événement phare du 7e art: la 37e édition, présidée par Guillaume Canet, a décidé de ratisser large en sélectionnant sept films et sept acteurs/actrices au lieu des cinq habituels. Prix du jury à Cannes, Polisse se distingue avec treize nominations et devance The Artist. Intouchables, d'Olivier Nakache et d’Eric Toledano, n'est pas en reste: il est repris dans neuf catégories.

Quelques Belges comme Marie Gillain, les frères Dardenne et Olivier Gourmet figurent également sur la liste des nommés. Le reste de la sélection gravite autour d’un cinéma plus habitué aux césars, celui d'auteur, avec La guerre est déclarée, L'exercice de l'Etat, Le Havre et Pater, des films déjà plébiscités à Cannes en mai dernier. Autant dire que la compétition s'annonce serrée!

Au programme, donc, suspense et… coolitude. Avec Omar Sy sur le tapis rouge, l'équipe du Grand journal aux commentaires et Antoine de Caunes à la présentation pour la huitième année consécutive, cette édition des Césars sera, une fois de plus, estampillée Canal + ou ne sera pas.

Sur le même sujet
Plus d'actualité