Show – J.O. 2012 Cérémonie de clôture

Londres salue ses athlètes, nous dit "bye-bye" et cède sa flamme au Brésil.

468752

Les téléspectateurs ont encore tous en tête la lumineuse cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques durant laquelle le réalisateur Danny Boyle a allégrement profité de ses 34 millions d’euros de budget pour raconter l’histoire de la Grande-Bretagne.

Une réussite totale, qui s’est permis d’égaler – tout en se démarquant par le style – le show offert par les Chinois quatre ans plus tôt. Mais on le sait: deux semaines de compétition, ça passe vite. Et pour Londres, il est déjà l’heure de fermer boutique.

Tradition oblige, c’est une grande fiesta musicale qui se chargera d’alimenter le stade en électricité et en émotions. Si la première partie sera consacrée à la musique british, c’est la samba qui fera définitivement grimper la température et rappellera au monde entier que, d’ici quatre ans, Rio de Janeiro reprendra le flambeau. C’est ça qui est beau avec les J.O.: on assiste à une course de relais qui ne s’arrête jamais…

Comme pour la cérémonie d’ouverture, les Anglais ont préparé leur sortie dans le plus grand secret. On sait que le spectacle s’intitulera A Symphony Of British Music, qu’il a été créé par Kim Gavin et qu’il célébrera les cinq dernières décennies de la musique britannique grâce à l’aide de 4.100 volontaires.

On sait également que, non loin du stade, à Hyde Park, les groupes Blur, New Order et The Specials donneront un concert. Pour enflammer l’enceinte de l’Olympic Stadium, de nombreux noms circulent. A priori, les Spice Girls, The Who, The Clash et Kaiser Chiefs devraient être de la partie. Mais on murmure également la présence de George Michael et de Liam Gallagher (d’Oasis). Et en guise d’ornement, Naomi Campbell, Kate Moss et la danseuse étoile Darcey Bussell devraient sortir leurs plus belles parures. Pink Floyd? Led Zeppelin? The Rolling Stones? Bonne idée… Mais même pas en rêve.

Sur le même sujet
Plus d'actualité