Show: En attendant la Saint-Valentin

France 3 sonne le rappel: demain, c’est la fête des amoureux! Plongez-vous sans attendre dans l’ambiance…

220943

Bon, d’accord, si l’on en croit Frédéric Beigbeder, l’amour ne dure que trois ans. Voire deux selon certains scientifiques, ainsi que Moustique vous le rappelait dans un précédent numéro.

Ça refroidit un peu mais finalement, c’est là le meilleur argument de la Saint-Valentin: profitons-en, tant que ça dure! Célébrons (et même tous les jours) ce sentiment fugace et précieux qui s’effrite faute d’être entretenu. Le hic, c’est que les bijoux, les parfums, les fleurs et les soirées au restaurant, c’est tout de même un petit budget.

Pas de panique: France Télévisions a pensé aux anti-conso pantouflards en concoctant la grille de la semaine. Après le Chabada spécial chansons d’amour de Daniela Lumbroso et avant la 5.000e des Z’amours demain, France 3 honore sa mission de "service public et tradition" avec une soirée sucrée entièrement dédiée aux amoureux.

Aux commandes, on retrouve l’animatrice-chanteuse Karen Chéryl et le journaliste-écrivain Henri-Jean Servat, qui s’étaient déjà "aimés à l’italienne" dans un divertissement musical l’an passé. Ce soir, ils (s’)aimeront dans toutes les langues – Ti amo, Love Me Tender, Que je t’aime – et dans tous les registres. Pour une petite touche glamour et nostalgie, archives et témoignages de personnalités viendront raconter à ceux qui les auraient oubliées les destinées sentimentales de nos amies les stars – Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, Serge Gainsbourg et Jane Birkin, Jacques Dutronc et Françoise Hardy… – dont les duos chantés (moins périssables que les amours) nous seront joyeusement resservis. Et la fête n’est pas finie: la Saint-Valentin, c’est demain et France 3 rentabilise ce bon vieux rituel hérité du Moyen Age avec le téléfilm Je crois que je l’aime. Si vous, vous en êtes sûr, vous pourriez commencer la soirée par éteindre la télévision…

Sur le même sujet
Plus d'actualité