Show – Elizabeth II, jubilé de diamant

Les 60 ans de règne de la reine Elizabeth II, l’occasion de faire une big fiesta. Mais aussi de relancer l’économie anglaise…

392616

C’est un samedi particulièrement festif qui attend les télévisions du monde entier. Le point d’orgue de ces célébrations liées au soixantième anniversaire de l’intronisation de la reine Elizabeth II: une parade hors normes sur la Tamise.

Autour des membres de la famille royale, la souveraine britannique va embarquer sur le Spirit of Chartwell, un bateau de croisière qui se retrouvera au milieu d’une flottille d’un millier d’embarcations en tout genre. Pas moins de un million de spectateurs sont attendus le long des rives du fleuve. Bonjour les files!

Faire sortir la reine de son château de Windsor un week-end, alors qu’elle y joue d’habitude au puzzle, coûtera au contribuable anglais… 10 millions de livres sterling au bas mot. Une somme qui dépasse celle dépensée lors du mariage du prince William, l’an dernier.

Ces événements ont néanmoins déjà permis à Londres, en cette année olympique, de pulvériser ses records en matière de tourisme. De quoi rassurer la population locale qui, selon une étude toute fraîche, n’a jamais autant soutenu sa monarchie: huit Britanniques sur dix se disent royalistes.

En guise de clôture du week-end, le spectacle de lundi qui aura pour toile de fond le palais de Buckingham promet d’être grandiose.

Organisé par l’ex-Take That, Gary Barlow, il verra défiler des vedettes anglaises représentant plusieurs décennies de musique: de Tom Jones à Ed Sheeran (lauréat aux Brit Awards) en passant par Paul McCartney, Cliff Richard, Annie Lennox et Elton John. Et, à 86 ans, la reine aura encore l’occasion de faire briller sa nation aux yeux du monde dans les semaines à venir. Le 16 juin, elle assistera au défilé militaire Trooping the Colours et, le 27 juillet, elle rehaussera de sa présence la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. On en jubile d’avance…

Sur le même sujet
Plus d'actualité