Show – Belgium’s Got Talent

Maureen Dor a fait son retour en Belgique dans la Belgium grosse cartouche de RTL-TVI. Une jurée aDORable?

508410

C’est LE programme belge de septembre. Celui sur lequel RTL-TVI parie sa rentrée. Face au succès incontestable de The Voice sur la RTBF, la télé privée ne pouvait rester les bras croisés. Grosse promo, gros budget et bien sûr, exploitation des réseaux sociaux pour séduire un public jeune qui n’a pas forcément connu la pétillante Maureen Dor à la grande époque. La voilà de retour sur les écrans belges aux côtés de Paul Ambach et de Carlos Vaquera pour juger les talents. Légitime?

On vous imaginait mal descendre un candidat ou pousser un gros coup de gueule… Et pourtant.
Maureen Dor – Vous avez eu tort. Je n’ai jamais eu peur de dire ce que je pense. Si un candidat n’a pas sa place en demi-finale, je le signale. J’ai été sensible à la sincérité des gens. Je suis dure avec ceux qui prétendaient qu’ils allaient nous épater. Ils prennent un grand risque: s’ils ne se montrent pas à la hauteur, je leur en veux. Des candidats ont commis cette erreur.

Comment ont été répartis les rôles dans le jury?
On est très différents et ça fonctionne bien. Je ne suis pas certaine qu’il y ait des rôles mais Carlos, c’est le professeur, un type hyper-généreux… C’était très difficile pour lui de dire "non". Paul, lui, c’est le schtroumpf grognon, drôle à mourir mais dur. Ce qui donne encore plus de valeur à ses coups de cœur. Et moi… Je ne suis pas méchante, mais je suis concernée par ce qui m’a touchée, surprise, rassurée. Je pense qu’on forme un jury réussi. J’espère que le public attend lui aussi avec impatience notre avis après les prestations.

Qu’est-ce que les candidats attendent de B.G.T.?
Des choses différentes… Que ça leur change la vie, je pense. Ça va peut-être les guider dans leurs choix, surtout ceux qui se demandent s’ils doivent "devenir professionnels". Et puis, il y a des gens comme ce type qui fait des prouts avec ses mains…

Des candidats vous ont-ils émue?
On a reçu une mamie caricole inscrite par son petit-fils. Elle m’a beaucoup fait rire et beaucoup touchée. Un monsieur, dans le métier pendant des années, qui n’est plus rien aujourd’hui et qui remet ses dernières forces dans la bataille. Et on a eu des étudiants de Louvain-la-Neuve venus faire, ensemble, des choses incroyables.

Vous qui êtes touche-à-tout, qu’auriez-vous présenté à leur place?
Je me suis rendu compte qu’on n’a reçu aucun comédien. J’aurais bien aimé que quelqu’un présente une Fable de La Fontaine ou un autre texte. Je crois que j’aurais fait ça. Parce que l’on a surtout vu des chanteurs et des danseurs. J’ai d’ailleurs été très surprise du nombre de jeunes qui chantent Piaf. Pourquoi Piaf?! Y a plus récent. Et il faut y aller pour chanter au moins aussi bien qu’elle.

C’est justement parce que c’est dur…
Eh bien, ils ont tort!

Sur le même sujet
Plus d'actualité