Sex Crimes: L’énigme Katharina

Mise en boîte par la chaîne française 13ème Rue, la série de huit documentaires baptisée Sex Crimes porte son contenu dans son titre: nous y croiserons des hommes et des femmes qui, un beau jour, ont tué par passion ou par sadisme.

210235

Veuves noires, tueurs fétichistes, croqueuses d'hommes, amants déchus ou amoureux désenchantés… Les fictions et les romans ne cessent de le crier: la plupart des meurtriers arborent le sexe comme mobile, et les tribunaux regorgent d'affaires qui se ressemblent comme deux gouttes de sang. Le premier dossier possède tous les ingrédients du genre: il s'intéresse au cas de Katharina Opavska, Allemande d'origine slovaque qui vient de passer 10 années en prison pour le meurtre de son amant Alberto Boni, riche financier épris d'art et de filles.

Lorsque la demoiselle est arrêtée en 2004, elle clame son innocence. Seul hic: ses deux premiers maris ont déjà disparu et une étrange assurance vie titille la curiosité des juges. Le début d'au moins mille séries policières et, ici, d'une histoire vraie…

Plus d'actualité