[SERIE] Spartacus: La guerre des damnés

Troisième et dernière saison de la révolte des esclaves, fin de ce pari fou qui était de faire oublier Kubrick et Douglas. Challenge accepted! Et réussi.

1145049

Car même les allergiques aux Ricains jouant les Romains en anglais dans le texte saluent cette fresque épique, qui nous fait revivre un moment phare de l'histoire antique et de l'héroïsme humain en particulier. Place à l'action, aux batailles, aux trahisons! Si les épisodes précédents piétinaient, ici, tout s'accélère. Les tenailles du destin se referment sur les insurgés, ceux dont on savait qu'ils étaient foutus d'avance (car les spoilers, on les a eus en troisième humanité), mais qu'on pleurera quand même. Dès ce soir, la messe est dite, Crassus le richissime et César, sans falzar, entrent en scène. Ils gagneront… mais l'hymne à la liberté de Spartacus résonnera pour toujours, jusque dans nos télés.

Sur le même sujet
Plus d'actualité