[SERIE] Plus Belle la vie, le prime

Le feuilleton vedette de France 3 (et La Deux) fête ses 10 ans. Et se verra sans doute bientôt décliné dans le Nord…

1076142

Certains adeptes n’osent pas avouer leur addiction. Mais les audiences sont formelles: après 10 saisons, Plus belle la vie cartonne toujours. Les fans de la première heure ont déjà englouti près de 2.500 épisodes… Un record pour une production française de ce format. Elle est carrément devenue un phénomène de société. Les raisons de son succès? Un subtil mélange de vie quotidienne et d’intrigues policières vécues par des héros attachants auxquels il est facile de s’identifier. Elles sont loin, les starlettes filiformes et super-lookées des séries américaines. Ici, on passe de l’ado mal dans sa peau à la mamie bien portante ou la quadra extravertie. Trois intrigues s’entremêlent dans chaque épisode dont le calendrier colle au nôtre. Autre point fort: la diversité des sujets. Maladie, homosexualité, divorce, sectes, drogue, racisme, sexualité des seniors sont autant de sujets abordés… dans des épisodes de 25 minutes. Parfaite parenthèse après une grosse journée de travail.

 

Et, deux fois par an, Plus belle la vie occupe la case du "prime" avec une intrigue spéciale… souvent prétexte à s’éloigner du Mistral. Ce mercredi, c’est carrément à l’autre extrémité de la France que l’on se rend. Ninon et Rudy ont quitté Marseille depuis près d’un an. Et c’est dans le Nord-Pas-de-Calais qu’on les retrouve, avec leur petit Martin. Estelle, Vincent et Luna sont du voyage, tout comme Damien (le papa de Rudy), mais pas seulement pour rendre une visite de courtoisie à la petite famille… Car qui dit prime dit rebondissements. Et cet épisode Une vie en Nord pourrait donner suite à une série dérivée de PBLV, loin du soleil marseillais, si les téléspectateurs sont au rendez-vous. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire!

 

Sophie Wanufel

Sur le même sujet
Plus d'actualité