[SERIE] Perception Saison 2

Le héros schizo de Perception se soigne désormais. Mais n'en reste pas moins fascinant!

1152575

C'est surtout pour son personnage qu'on avait craqué l'an dernier, lors du démarrage de Perception sur RTL-TVI. Difficile en effet de ne pas remarquer un type aussi paranoïaque que celui du Dr Daniel Pierce, incarné par l'excellent Eric McCormack (Will & Grace). Un professeur en neuroscience atteint de schizophrénie qui, quand il n'hallucine pas, prête main-forte au FBI afin d'éclaircir un paquet d'investigations criminelles. Expert en psychologie (un comble!), il étudie ainsi le comportement de nombreux suspects aux côtés de l'agent Kate Moretti (Rachel Leigh Cook, Psych: Enquêteur malgré lui) qu'il épaule… et qui ne le laisse pas de marbre!

En ce début de deuxième salve – qui compte 14 épisodes contre 10 précédemment -, on le retrouve pourtant aux bras de Caroline Newsome (Kelly Rowan, Newport Beach). Cette thérapeute qu'il s'était imaginé être un ancien amour de vacances pendant de longues années. Neuf mois après avoir séjourné en asile psychiatrique, le Doc se soigne désormais, et se porte bien. Pour le moment, en tout cas. "Il va souffrir d'effets secondaires, prévient son interprète. Il trouvera dans ces problèmes une excuse pour dénigrer son traitement. C'est une problématique qui le bousculera tout au long de ces inédits." Côté cœur, pas question non plus d'écarter la relation ambiguë qu'il développe avec sa partenaire d'enquête. D'autant plus que celle-ci verra son rôle davantage mis en avant dans ces nouveaux chapitres, à cause notamment du retour dans sa vie de Donnie (Scott Wolf, La vie à cinq). Un ex-mari encombrant dont les motivations ne sont pas très claires… Bref, une saison plus musclée, plus détaillée, mais qui demeure cohérente au regard des intrigues passées. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, une troisième fournée est déjà mise en boîte.

Sur le même sujet
Plus d'actualité