[SERIE] Nos chers voisins: la fête des voisins

Au 28 rue de la Source, pas question de badiner avec la Fête des voisins. L'occasion fait donc le (joyeux) larron.

1111522

Le dernier prime en date n'avait attiré que 4,4 millions de téléspectateurs, une audience plutôt faiblarde pour une série qui a tendance à cartonner au quotidien. Debout les gars! TF1 a décidé de dégainer l'artillerie lourde pour mettre le feu aux poudres de cette fête des voisins. Côté cour, on a ressorti la déco et les loupiotes des grands jours. Côté jardin, il semblerait que chacun cultive un rêve secret: et si Karine cuisinait comme un chef? Et si Alain concrétisait enfin sa demande en mariage? Et si Alex réussissait à galocher Chloé? Et si cette soirée métamorphosait l'immeuble, de la cave au grenier?

 

Bien sûr, rien ne se passera comme prévu. Personne, pas même le roublard Monsieur Lambert, ne pouvait prévoir l'explosion d'un hamster, la malveillance d'un lama, la visite-surprise d'une drag-queen ou les malheurs d'Amélie. Heureusement nos chers voisins pourront compter sur le soutien de quelques visages connus, échappés d'autres émissions voire d'autres chaînes. Stéphane Bern passera demander "comment ça va bien?", Louis Bodin s'amusera à faire la pluie et le beau temps, Dounia Coesens, transformée en intello à lunettes, vérifiera si la vie est plus belle qu'au Mistral tandis qu'Olympe donnera de la voix et Christophe Beaugrand, casque vissé sur la tête, quelques coups de marteau bien sentis… D'Amanda Lear à Jean-Luc Lemoine en passant par Frédérique Bel, Jean-Pascal Lacoste et Black M (Sexion d'Assaut), on ne pourra pas reprocher à la prod d'avoir manqué d'imagination. Reste à espérer que toute cette petite bande parvienne à faire mentir Desproges, convaincu que "le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme".

Sur le même sujet
Plus d'actualité