[SERIE] Les piliers de la terre: UN MONDE SANS FIN saison 2

La suite de l'œuvre moyenâgeuse de Ken Follett prend vie sur La Une. Contagieux.On ne prend pas les mêmes. Qu'importe, on recommence. Près de deux siècles après les tragiques événements qui avaient accompagné la construction d'une cathédrale dans Les piliers de la Terre, retour dans la ville anglaise fictive de Kingsbridge.

970581

Nous sommes cette fois-ci en 1327. Une nouvelle ère s'ouvre après la fin d'une guerre civile. Les luttes de pouvoir n'ont toutefois pas dit leur dernier mot. Et alors que le roi Edward III entame son règne, une menace s'apprête à faire son apparition: la peste. Si tous les personnages de cette seconde saga – également adaptée des écrits de Ken Follett – sont bousculés de près ou de loin par l'édification d'un pont sujet à discorde, il ne faut pas se tromper. Car c'est bel et bien l'épidémie mortelle qui est au cœur d'Un monde sans fin, nourrissant ainsi les intrigues de ces huit nouveaux épisodes.

Réalisés dans la foulée de la première fresque, ces chapitres inédits en clair ont été eux aussi supervisés par l'auteur original des romans, soucieux de voir son œuvre transposée fidèlement. "Les décors, les costumes, les accessoires sont d'une telle précision, d'un tel souci du détail, s'exclamait Follett au moment du tournage. C'est exactement ce que j'essaie d'obtenir dans mes livres." Tournée sur une période de cinq mois en Autriche, en Slovaquie et en Hongrie, cette production dirigée par les frangins Ridley et Tony Scott et mise en images par l'Anglais Michael Caton-Jones (Rob Roy, Le chacal…) a bénéficié d'un budget de 34 millions d'euros et d'un casting de haute volée. On notera notamment la présence de Cynthia Nixon, l'une des anciennes égéries de Sex And The City, dans le rôle de Pétronille. Une épouvantable peste (ça tombe bien!) prête à tout pour assurer l'avenir de Godwyn (Rupert Evans), son moine de fils, tout aussi retors qu'elle. Redoutable!

Sur le même sujet
Plus d'actualité