[SERIE] Helix – Saison 1

Thriller aussi horrifique que psychologique, Helix dresse les poils. Une réussite!

1155179

On pourra toujours reprocher à Helix de verser dans la facilité et le déjà-vu. Après tout, son pitch n'a rien de bien innovant: une équipe de scientifiques se retrouve coincée dans une base perdue en plein cœur de l'Arctique, avec pour mission de contenir un virus mortel. Sur grand écran, on pense immédiatement à The Thing, au Mystère Andromède, voire à Alien sur certains aspects. Côté télé, les plus férus de séries se souviendront également d'un morceau culte de X-Files (l'excellent "Projet Arctique"), exploitant le même filon. Pour autant, pas question de considérer Helix comme un vulgaire copier/coller. Au contraire, ce feuilleton se veut un véritable hommage à ces diverses références. Et heureusement, les scénaristes ont réussi le tour de force de se démarquer de ces évidents modèles et de maîtriser leur sujet pour obtenir, au final, un résultat original.

Faut dire que les producteurs ont de la bouteille et s'y connaissent en fantastique. Notamment Ronald D. Moore, reconnu pour son travail sur la franchise Battlestar Galactica, Steven Maeda (Lost et X-Files) et Lynda Obst (Contact). Seul Cameron Porsandeh, le créateur de Helix, fait ici figure de novice, cette fiction étant sa première expérience télévisuelle. Composée de 13 parties, l'intrigue de cette première salve – une saison 2 est prévue pour 2015 – se déroule sur 13 épisodes. Chaque chapitre correspondant aux événements d'un jour précis. Et c'est autour du Dr Alan Farragut (Billy Campbell, Les 4400, The Killing) que va se tisser l'histoire, à la fois sur l'énigme relative à l'épidémie et sur le développement des différents personnages. Tous ont en effet leurs petits secrets et, ainsi, de quoi susciter la curiosité du téléspectateur en quête d'un divertissement rafraîchissant pour cet été.

Sur le même sujet
Plus d'actualité