[SERIE] Friday lights saison 5

Ultime tour de piste pour les footballeurs américains de Friday Night Lights. Incontournable!

1145105

L'auteur est le même. Le résultat, lui, pourtant bien différent. En transposant pour la télévision son film Friday Night Lights – qu'il scénarisa et dirigea lui-même en 2004 -, Peter Berg est parvenu à réaliser un exploit: celui d'adapter un long métrage sportif trop américano-centré et aride en une fiction télé chaleureuse, incroyablement humaine, et surtout, accessible au plus grand nombre. Le pari était loin d'être gagné. Mais au final, son feuilleton a dépassé toutes les attentes. Diffusé entre 2006 et 2011, le parcours de Friday Night Lights a cependant été chaotique. Le quotidien de ses héros (celui de lycéens joueurs de football US et de leur charismatique coach) a peiné à convaincre les Amerloques. Programmée dans un premier temps par NBC, la production a été sauvée in extremis d'une potentielle annulation grâce à son succès critique et au soutien de ses aficionados, dans le cadre d'un deal passé entre son diffuseur original et DirecTV (un réseau satellitaire).

 

Après trois années d'expectative, RTL-TVI propose enfin le round final de cette magistrale épopée. A l'orée de ces inédits, le coach Taylor (Kyle Chandler) est à la tête des Lions. Une équipe qu'il a montée à bout de bras et qui se trouve être aujourd'hui l'une des principales rivales des Panthers. Un club autrefois dirigé par… Eric Taylor. En parallèle, ce dernier doit affronter quelques problématiques familiales. Tami (Connie Britton), son épouse, entend ne plus s'effacer derrière la carrière de son mari, tandis que Julie (Aimee Teegarden), leur fille désormais universitaire, commence à avoir de mauvaises fréquentations… Toujours aussi soigneusement développés, les personnages vont ainsi nous conduire vers une conclusion respectueuse de l'esprit de la série. C'est peu dire que tous vont beaucoup nous manquer.

Sur le même sujet
Plus d'actualité