Secrets d’Histoire: Elizabeth 1ère, la reine vierge

Stéphane Bern plonge dans l’histoire du règne sans précédent du plus grand souverain qu’ait connu l’Angleterre: Elizabeth Ière, fille d’Henry VIII et d’Anne Boleyn.

1329973

Déclarée illégitime après la décapitation de sa mère en 1536, écartée de la succession par son demi-frère Edouard VI, mise en prison par la sanglante Marie Tudor, Elizabeth devient finalement reine en 1559. Lors de son couronnement, cela fait déjà trente ans que le pays se déchire, entre le catholicisme et le protestantisme. Elizabeth renie définitivement Rome sans pour autant verser dans la persécution religieuse, comme l'avait fait son père. Dernière représentante de la dynastie Tudor (elle a toujours refusé de se marier), celle qui n’aurait jamais dû régner va faire de l’Angleterre une grande puissance mondiale respectée de tous et marquer la postérité.

Sur le même sujet
Plus d'actualité