Roland-Garros

Le tournoi de tennis de Roland-Garros débute aujourd'hui. Il s'annonce plus disputé que jamais.

868275

Ça y est, c’est parti pour la quinzaine parisienne. Un laps de temps pendant lequel les étudiants vont avoir leur esprit tiraillé entre le blocus et la petite balle jaune. Une période consacrée aux éternels débats: Nadal, Federer ou Djoko?

Bref, un moment passionné et passionnant à vivre via le petit écran. D’autant que cette année, la compétition risque d’être acharnée. Le tenant du titre et septuple vainqueur de la compétition, Rafael Nadal, est toujours en délicatesse avec son genou et pourrait bien en poser un à terre. Cela ne l’empêche néanmoins pas d’aligner les victoires depuis le début 2013 et de partir comme le favori pour soulever le trophée une quatrième fois d’affilée.

Il ne s’agit évidemment pas là du seul point d’intérêt du tableau masculin. Qui ne se souvient pas du parcours du jeune David Goffin, l’an passé? Balayant tout sur son passage, le lucky loser belge n’avait dû courber l’échine que face au Goliath suisse, Roger Federer, en huitième de finale. Espérons que nos compatriotes nous réserveront une cuvée 2013 aussi exaltante. Que ce soit chez les hommes ou chez les femmes.

Mais, il faut bien le dire, ces dernières années à Roland-Garros, c’est plutôt l’Italie qui a la cote. Lors des trois dernières éditions, il y a toujours eu une ressortissante de la Botte en finale: Errani l’an passé et Schiavone en 2010 et 2011.

Cette dernière l’avait d’ailleurs emporté lors de sa première finale. Les Italiennes pourront-elles briguer la couronne de Maria Sharapova? La belle Russe devra en tout cas batailler ferme pour préserver ses lauriers. Ces seize dernières années, une seule tenniswoman a réussi à renouveler son titre. Il s’agit d’une certaine Justine Henin.

Sur le même sujet
Plus d'actualité