Retour aux sources: Au coeur de la guerre froide

On savait déjà que, durant la guerre froide, l'Otan avait mis en place dans toute l'Europe des cellules appelées "stay-behind".

1218993

Leur but: se tenir prêtes en cas de tentative d'invasion du Bloc de l'Est. William Colby, ancien patron de la CIA, avait décrit leur genèse dans ses mémoires, en 1978, et en 1990, le projet Gladio, en Italie, avait fait éclater leur existence au grand jour. Un précédent documentaire, Les armées secrètes de l'Otan, avait d'ailleurs très bien débroussaillé le sujet. Avec Au cœur de la guerre froide, les hommes de l'ombre, proposé ce soir par Retour aux sources, le réalisateur italien Lucio Mollica pousse l'enquête plus loin. Il interviewe des membres de ces cellules pour la première fois, dont le Belge Albert Raes. Et repose la polémique, encore très trouble et passionnée, du rôle des stay-behind dans les fameuses tueries du Brabant. – Q.N.

Sur le même sujet
Plus d'actualité