Questions à la une: Belgique, pays de la libération conditionnelle? (La Une 20h20)

La Belgique, le pays de la libération conditionnelle? C'est aller un peu vite en besogne.

Questions à la une: Belgique, pays de la libération conditionnelle? (La Une 20h20)

À chaque libération anticipée médiatique, une partie des citoyens belges lèvent les yeux au ciel et pestent sur ce paradis pour les criminels que serait la Belgique. C'est un thème qui fâche et les partis politiques les plus sécuritaires l'ont bien compris en remettant en cause, dès qu'ils en ont l'occasion, notre politique d'application des peines. Et pourtant, tous les chiffres le prouvent: depuis la mise en service des tribunaux d'application des peines (TAP), le 1er février 2007, il est devenu beaucoup plus difficile de sortir de taule.

L'enquête de Questions à la une ne se contente toutefois pas de rappeler cette vérité. "Une bonne réinsertion est le meilleur moyen d'éviter la récidive", note la journaliste Dominique Burge. Or, de ce côté-là, le bât blesserait. "En suivant Fabian de son passage devant le TAP à plusieurs semaines après sa libération, nous avons constaté que le parcours est très compliqué." En résumé: déjà paumé avant son incarcération, il l'est toujours autant à la sortie.

En cause, le manque de moyens pour assurer des plans de reclassement solides et efficaces. Du moins lorsqu'on vit dans un univers, matériel et mental, déstructuré. Ce constat est d'autant plus marquant qu'il est prouvé par l'absurde: "Nous présentons également un contre-exemple en la personne d'un membre du grand banditisme qui a décidé de tourner la page et réussit son retour à une vie honnête. Pourquoi lui et pas Fabian? Tout simplement parce qu'il peut s'appuyer sur une base plus solide." Tout le monde n'est donc pas égal devant la libération conditionnelle. Ajoutons-y plusieurs séances filmées qui montrent comment se déroulent les audiences d'un TAP, normalement à huis clos, et on obtient un reportage plaidant pour plus de nuance dans ce débat délicat. Même si c'est difficile à entendre.

Voir les autres diffusions de ce programme

9 novembre – Questions à la une (La Une 20h20)

Sur le même sujet
Plus d'actualité