Prodiges

Marianne James aux commandes d'un nouveau concours de talents.

1252295

Fédérer le public du samedi soir autour d'un télé-crochet axé sur le répertoire classique, voilà le dernier pari audacieux de France 2. Réunis sur la scène du Corum de Montpellier, des enfants vont être amenés à s'affronter dans trois catégories distinctes. L'objectif? Mettre le pied à l'étrier des futures pointures du chant, de la danse et de la musique. La bonne idée, c'est d'avoir confié les rênes du show à la volcanique Marianne James qui, tout au long de sa carrière, a magistralement réussi à faire rimer classique avec populaire. "Je viens avec l’image que les gens ont de moi. Physiquement, une présence beaucoup plus incarnée que certaines présentatrices, un esprit – j’espère – un peu plus débridé, différent de la surprésentation, et la connaissance de la musique classique, puisque j’aurais dû être musicologue, qu’il s’agisse de Carmende Bizet, Tchaïkovski, des Ave Maria, Vivaldi… Je ne me suis pas du tout sentie perdue, cela me correspond assez bien d’endosser ce rôle. La télé reste une boîte à images qui doit faire rêver… On peut encore apporter ça aux gens." Accompagnés du ballet du Palais d'Hiver de Saint-Pétersbourg et de l'Orchestre Philharmonique de Montpellier, les candidats tenteront de décrocher le titre de "Prodige de l'année" ainsi qu'une bourse d'études. Pression maximum puisque le jury sera composé de trois professionnels qui connaissent la musique, la soprano Elizabeth Vidal, le danseur Patrick Dupond et le violoniste Gautier Capuçon. Pas de bashing en vue, ce n'est pas le genre de la maison, mais une grande exigence teintée de bienveillance et d'émotion. Reste à espérer que le nombre de jeunes virtuoses en lice – treize – portera bonheur au concept.

Sur le même sujet
Plus d'actualité