Private Practice, la spin-off de Grey’s Anatomy commence sur France 2

Le spin-off de Grey's Anatomy débarque seulement en France. Qu'en dit son interprète principale?

36794

Grey's Anatomy lui a servi de tremplin. Private Practice lui aura permis de s'affirmer. Grâce au succès de son feuilleton médical qui va entamer sa cinquième année aux Etats-Unis, Kate Walsh a enfin des ailes, qu'elle est venue poser au Festival de Monte-Carlo.

En quoi ressemblez-vous à Addison, votre rôle?
Kate Walsh – Comme elle, ma vie a beaucoup changé (l'actrice sort d'un divorce – NDLR). Ça me plaît d’interpréter un personnage qui recommence sa vie à zéro. C’est d’ailleurs là quelque chose qui est devenu possible pour tout le monde: on peut redémarrer une nouvelle vie. Il y a de moins en moins de gens qui ont un parcours linéaire. Vous savez, qui sont diplômés, puis se marient, ont des enfants et restent avec la même personne toute leur vie.

La Addison de Grey's Anatomy est-elle la même que celle de Private Practice?
Dans Grey’s Anatomy, elle était coincée dans le triangle amoureux formé avec Derek et Meredith. Mais dans Private Practice, mon personnage est beaucoup plus développé. Elle y a bien plus de relations, on la voit dans ses multiples facettes, et donc, dans toute sa vulnérabilité.

Quelles sont les différences entre Grey’s et son spin-off?
A l'inverse de Grey’s Anatomy, Private Practice repose sur un groupe de gens qui ont fait le choix de travailler ensemble au sein d’une clinique privée et non d'un hôpital. Dans notre série, il y a beaucoup de débats entre eux sur les différents cas qu’ils sont amenés à traiter. Mais bien sûr, il y a toujours de la chirurgie au programme. Et du sexe.

Vous avez le temps de regarder des séries?
Pas vraiment. Je pourrais le faire si j’étais productrice, mais pas tant que je suis actrice. En même temps, je ne me prive pas de regarder certains feuilletons que j’adore, comme 30 Rock ou Mad Men.

A partir du 20 juin: – France 2 20h35: Private Practice

Sur le même sujet
Plus d'actualité