Pina Bausch: Vollmond

A l’ombre d’un rocher, une douzaine de danseurs se croisent, s’observent ou s’ignorent, se cherchent ou se repoussent dans la lumière argentée de la pleine lune ("Vollmond", en allemand).

886115

Complexité des relations hommes-femmes, solitude, désir, séduction, malentendus…, les thèmes chers à Pina Bausch se déclinent ici au rythme d’une envoûtante bande-son et sous le signe de l’eau, élément-clé de cette sublime pièce de "théâtre dansé".

L’eau comme source de vie et d’inspiration, terrain de jeu et de jouissance, qui accompagne de sa fluidité chaque mouvement du corps. Une suite de saynètes tour à tour drôles, bouleversantes, violentes – comme autant de petits miracles d’une renversante beauté et d’une si délicate poésie que l’émotion ne nous lâche pas un instant.

Admirateurs de la dame en noir ou simples amateurs de beau, plongez sans retenue dans ce ballet aquatique, l’une des dernières créations de Pina Bausch, à (re)découvrir absolument, encore et toujours.

Sur le même sujet
Plus d'actualité