Opération Lune: l’épave cachée du Roi-Soleil

Archéologues et scaphandrier débarquent sur la Lune, un vaisseau de guerre de Louis XIV oublié pendant plus de 300 ans à 90 m de fond. Une exceptionnelle plongée dans l'histoire.

886067

Vieux de 22 ans et déjà vermoulu jusqu’aux écoutilles, la Lune n’était plus, en 1664, un fringant bateau de guerre. Mais le Roi-Soleil, âgé de tout juste 20 ans, décide de l’envoyer soutenir le corps expéditionnaire qui combat les pirates d’Afrique du Nord.

Le capitaine de la Lune s’exécute et embarque 250 marins pour rejoindre la côte des Barbaresques à Djidjeri, en Algérie. Hélas, la campagne est désastreuse, l’échec cuisant et la Lune contrainte de faire demi-tour. Le 6 novembre 1664, c’est un bâtiment délabré qui se présente à l’entrée du port de Toulon, avec à son bord 1.000 hommes malades ou blessés.

Mais soucieuses de dissimiler cette défaite, les autorités de la rade lui en refusent l’accès, sous prétexte de suspicion de peste, et l’obligent à aller mouiller près des îles d’Hyères. Le vaisseau n’atteindra jamais son lieu de quarantaine et s’échouera à quelques milles du port. Le naufrage lui-même sombrera dans l’oubli. Chacun, des diplomates aux notables, s’efforçant d’étouffer cette vilaine affaire.

En 1993, en s’entraînant pour une exploration sur le Titanic, Paul Henri-Nargeolet, un archéologue français, tombe par hasard sur l’épave. Mais il faut encore attendre 20 ans pour que les technologies les plus pointues permettent d’explorer ce site archéologique. Un lieu d’exploration unique au monde parce qu’il n’a été dérangé que par quelques anguilles et que le navire a coulé comme une masse, sans être disloqué par des canons ou détruit par le feu.

Tout aujourd’hui est mis en œuvre pour remonter les objets qu’il contient (pas loin de 60.000!). Point de bijoux mais de la vaisselle, des mousquets, des épées, des canons en bronze frappés du lys royal. Arte vous offre ce soir cette fantastique plongée archéologique, réalisée avec des moyens de tournage et d’exploration d’exception.

Plus de trois siècles après son naufrage, la Lune qui fut la honte de la France devient enfin sa plus grande fierté.

Sur le même sujet
Plus d'actualité