Oh les filles!

Julien Courbet prend les commandes d'un jeu 100 % féminin. En direct et en toute décontraction.

805973

Depuis que TF1 a lancé sa deuxième saison de The Voice au début du mois de février, c’est une véritable guerre des prime times que se livrent les services privés et publics de l’Hexagone.

Les troupes du commandant Nikos n’ont pas encore perdu une seule bataille mais en face, chaque samedi soir, France 2 envoie au front une armada de valeureux soldats. Nagui avait ouvert le feu avec Générations en folie.

Puis sont venus les assauts de Laurent Ruquier (On n’demande qu’à en rire), de Michel Drucker (Champs-Élysées) et même du tout-puissant Patrick Sébastien (Le plus grand cabaret du monde). Quelques égratignures plus tard, les fantassins du télé-crochet sont toujours debout. Mais dès ce soir, leurs adversaires appellent en renfort le dénommé Julien Courbet.

L’objectif: mener une sorte d’opération séduction en apportant quelques grammes de finesse dans ce monde de brutes. Comment? En recrutant des femmes, rien que des femmes, pour qu’elles s’adonnent à un grand quiz de culture générale portant sur des thèmes comme le cinéma, l’humour, la mode, la chanson ou les célébrités.

Elodie Gossuin, Nicoletta, Virginie Hocq, Danièle Evenou, Nathalie Corré et Christelle Cholet ne seront pas les seules dans ce bourbier: pas moins de 200 demoiselles les surveilleront depuis les tranchées, aidées de boîtiers électroniques qui leur permettront de prendre part à l’escarmouche. Une conclusion plus que prometteuse à la Semaine internationale de la femme, doublée d’une attaque stratégique a priori déstabilisante. Si ça ne fonctionne pas, il faudra sans doute se résigner. Ou songer sérieusement à ressusciter Jean-Luc Delarue.

Sur le même sujet
Plus d'actualité