O.C.R.T.I.S. chasseurs de narcotrafiquants

Au début des années 2000, les prix de la drogue, que ce soit le cannabis, les amphétamines, la cocaïne ou l'ecstasy, ont considérablement chuté en Europe.

861931

Conséquence logique: leur consommation a augmenté, en particulier pour la cocaïne. 14 millions d’Européens auraient ainsi déjà tâté de la neige. Rien d’étonnant, dès lors, à ce que les systèmes de lutte contre le trafic de stupéfiants aient intensifié leurs efforts.

Pour la première fois, une équipe a pu suivre de plus près l’action de l’OCTRIS, l’Office central français de répression du trafic illicite de stupéfiants.

Des Pays-Bas aux Caraïbes en passant par l’Afrique de l’Ouest, point d’entrée privilégié des narcos sud-américains, cette bande de limiers aux méthodes parfois musclées pourchasse des trafiquants d’envergure. Avec, pour clé de voûte à leur action, la nécessité d’une confiance irréprochable entre les différentes équipes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité