Nuit gothique

"Les plus désespérés sont les chants les plus beaux. Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots."

647054

Véritable leitmotiv de la culture gothique, cet écrit d’Alfred de Musset extrait du poème Nuit de mai résume parfaitement le documentaire I Goth My World.

Présenté en troisième partie de soirée, il suit de nombreux protagonistes du romantisme dark des deux côtés du Rhin, Arte oblige! Bienvenue dans l’univers de Katmi, de Chancy et du célèbre Boucanier.

Dans ce reportage, on apprend qu’on ne "devient pas gothique, mais qu’on l’est dès la naissance" et surtout, on découvre les diverses déclinaisons qu’accueille ce mouvement.

Cyber, médiéval, emo, punk…: il n’y a pas de limite au sombre, pas d’époque non plus. On peut être du futur, d’aujourd’hui ou du Moyen Age, tout en restant gothique jusqu’au bout de ses cheveux noir corbeau.

Sur le même sujet
Plus d'actualité