Matière grise: Vous préférez le miel ou le venin d’abeille?

Le magazine scientifique de la RTBF a-t-il viré maso? Quiconque s’est déjà fait piquer par une abeille sait combien l’expérience se révèle désagréable. 

839745

Et pourtant, Patrice Goldberg et son équipe nous proposent un sujet vantant les vertus thérapeutiques du venin de ces insectes. On savait déjà que leur miel constituait un formidable remède contre le rhume ou le mal de gorge.

On ignorait, en revanche, que leur "poison" pouvait soulager nos muscles et nos articulations. En Roumanie, on trouve d’ailleurs des pommades apaisantes à base de ce venin.

Plus fou et un rien plus douloureux, dans certains hôpitaux de ce pays, on pratique même l’apipuncture, une forme plutôt particulière d’acupuncture où des abeilles vivantes remplacent les aiguilles… Une expérience à tester dard-dard!

Sur le même sujet
Plus d'actualité