Matière grise

Balancer un cadavre dans un canal… La méthode n'est pas originale pour planquer la cible d'un crime, mais elle donne toujours du fil à retordre aux policiers, leurs chiens ne pouvant aller plus bas que la profondeur d'une mare.

1311459

A l'Université de Liège, on planche sur une solution surprenante pour faciliter la pêche aux victimes: entraîner des poissons à renifler leur odeur. Rien d'illogique, puisque les truites peuvent utiliser leur pouvoir olfactif sur plusieurs kilomètres à la ronde. Après ce détour en eaux troubles, Matière grise remonte le fil des dernières découvertes en matière d'alzheimer. A Louvain, des chercheurs ont greffé des neurones humains sur le cerveau d'une souris, afin d'avoir un cerveau artificiel permettant de déceler l'origine de la maladie. De l'autre côté de la Manche, des scientifiques anglais fignolent une méthode de dépistage par prise de sang, qui équivaudrait à une réelle révolution dans la lutte contre la maladie de l'oubli.

Sur le même sujet
Plus d'actualité