Magazine – Vivement dimanche spécial Belgique

Amoureux de la petite reine, Drucker consacre son Vivement dimanche à Liège, ville de départ du Tour de France 2012. Oufti!

405988

En 2004, Liège accueillait déjà l'épreuve de départ de la Grande Boucle. Huit ans plus tard, rebelote, la Principauté voit à nouveau passer sur ses terres le Tour de France et sa caravane qui s’y installe pour trois jours: du 30 juin au 2 juillet.

"Mais depuis la guerre, explique André Gilles, président du collège provincial, qui a soufflé dans l'oreille de Drucker l'idée de cette émission spéciale, Liège a accueilli 17 étapes!" "C’est une grande ville du cyclisme,confirme Michel Drucker, c'est pourquoi nous lui consacrons ce Vivement dimanche." Et pour saluer l'événement, il a réuni dans le Studio Gabriel une kyrielle d'artistes et de personnalités belges.

Le premier nom qui vient à l'esprit quand on associe vélo et Belgique, c’est celui du "cannibale". Eddy Merckx, le plus grand cycliste de tous les temps, a en effet accepté l’invitation avec plaisir.

D'autant que c'était l'occasion pour lui de retrouver Laurent Jalabert et Bernard Hinault, d'anciens coureurs français qui ont pu se faire un nom après sa retraite. Mais aussi Jean-Marie Leblanc, le directeur du Tour de France jusqu'en 2005, Christian Prudhomme qui lui succéda et quelques journalistes sportifs parmi lesquels Gérard Holtz.

Au rayon des variétés, ce seront évidemment des artistes belges qui assureront l’ambiance. Les Liégeois Bruno et Vincent Taloche, Jean Vallée, Frank Michaël, l'homme qui a vendu plus de 10 millions de disques à travers le monde ainsi que le chanteur/comédien Sacha Sprenger, qui a monté un spectacle consacré à Yves Montand 20 ans après son décès.

Il sera au Théâtre du Gymnase à Paris en novembre et profite là d'une belle promo! D'autres artistes, venus de Bruxelles ou de Paris, seront aussi de la partie: Virginie Hocq, Jali, Salvatore Adamo, Annie Cordy, Helena Noguerra… et François Damiens qui proposera quelques caméras cachées de son cru.

Sans oublier d’émouvantes images d'archives qui rendront, une fois pour toutes, Jacques Brel à sa patrie! À notre tour d'être un peu chauvins…

Sur le même sujet
Plus d'actualité