[MAGAZINE] Vivement Dimanche: Dany Boon

Rebelote pour Dany Boon qui s'adjoint les services (gagnants?) de Kad Merad dans Supercondriaque, son nouveau film,en salle dès le 26 février.

1039084

Armentières, l'autre ville des miracles. C'est ce bled tristounet, paumé à la frontière belge, qui a vu naître Line Renaud et Dany Boon, fournissant ainsi à la France deux de ses plus stupéfiantes success story. Cosette et Le Petit Chose! Même si on connaît la chanson par cœur, on risque encore de pleurer dans les chaumières. A tout seigneur, tout honneur, c'est l'homme aux 20 millions de spectateurs qui ouvre le bal dans Vivement dimanche. "J’avais des fringues d’occasion. Il fallait faire des économies, terminer son assiette. Là où j’ai eu vraiment faim, c’est quand je suis monté à Paris, je mangeais dans la corbeille de pain des restaurants." Du pain bénit finalement pour ce garçon complexé par son accent et ses oreilles décollées, des singularités qu'il aura le génie d'exploiter. "Comme tu as de grandes oreilles! C'est pour mieux entendre les sirènes de la gloire, biloute."

Une enfance difficile, une mère trop jeune rejetée par une partie de la famille, un père méprisant son talent, des débuts de misère dans la rue, Daniel Hamidou en a collectionné des galères avant de devenir Dany Boon… Heureusement, on peut compter sur Michel Drucker pour passer tout son dimanche à lui appliquer une bonne dose de pommade cicatrisante. Et sur Mireille Dumas pour en rajouter une couche, lundi à 20h45 sur France 3 dans Line Renaud et Dany Boon, la fierté des cht'is, un portrait croisé des deux fleurons d'Armentières. Elle soulignera les convergences étonnantes de leur parcours, de la grisaille du Nord aux lumières de Las Vegas et de Hollywood, avec l'amour d'une mère en héritage. Comme l'étranger qui va dans le Nord, on aura donc l'occasion de "braire" deux fois!

Sur le même sujet
Plus d'actualité