Magazine – Questions à la une: les familles recomposées

En Belgique, une famille sur huit est recomposée. La RTBF a ausculté les liens particuliers qui s’y tissent.

342285

N’en déplaise aux amoureux du système familial à l’ancienne, la Belgique de papa est (encore une fois) en train de changer. Notre royaume déstructuré est le pays d’Europe où les couples sont les moins solides.

Trois mariages sur quatre finissent par un divorce. Bientôt, les structures familiales dites alternatives prendront le dessus, qu’elles soient monoparentales, célibataires, avec adoptés à bord ou bien recomposées. Tiens, justement, Questions à la une s’est sérieusement penché sur cette dernière catégorie, où les enfants sont issus d’unions antérieures.

En Belgique, une famille sur huit serait dans le cas, et concernerait un enfant sur dix. Quand on tape le simple terme "famille recomposée" dans Google, s’y ajoutent d’emblée les notions de défi, de nécessité de réussir l’assemblage. Le risque est là: voir le puzzle humain se démantibuler si l’apprivoisement réciproque entre beaux-parents et enfants se transforme en guerre des nerfs.

Les familles recomposées recèlent tant de complexité, de questions liées à l’autorité, à la construction de liens à partir de rien, ou pas grand-chose, ou à l’égarement de l’enfant transbahuté d’un foyer à l’autre que les recherches scientifiques se multiplient sur le sujet. En 2008 déjà, une étude de la Fondation Roi Baudouin accouchait d’une vision nuancée de ces familles, loin de la joyeuse meute boboïsante ou du noyau fissuré par les cris et la haine.

Lors de sa publication, la sociologue Marie-Thérèse Casman jugeait qu’elles étaient plutôt un "lieu de négociations". Qui, de plus, se situeraient, sur le plan économique, entre la structure traditionnelle, plus aisée et les familles monoparentales. En partant à la rencontre, heureuse ou malheureuse, de ces patchworks humains et de leurs défis, Questions à la une jette un nouveau regard sur ce qui sera bientôt le nouveau noyau familial du 21e siècle.

Sur le même sujet
Plus d'actualité