Magazine – Les orages de la vie

 

Invités de Stéphane Pauwels, le défenseur français de la bonne bouffe et la seule gagnante belge de l'Eurovision ont froid au cœur…


647084

L'avantage avec les stars qui ne sont pas restées des stars bien longtemps, c'est qu'elles répondent toujours présent lorsqu'on les appelle. Une sorte d'instinct de survie. Un besoin (qu'on peut comprendre) de continuer à raconter des choses à une poignée de nostalgiques ou d'adeptes d'histoires tristes. Ce dimanche, Stéphane Pauwels donne ainsi la parole à Sandra Kim et à Jean-Pierre Coffe qui, chacun de leur côté, ont traversé les décennies sur un cheval de bataille pas très vaillant.

L'une a tenté de s'imposer sur le marché de la musique sous prétexte d'avoir gagné l'Eurovision avec une chanson franchement moyenne (aujourd'hui, on peut le dire). L'autre n'a cessé de crier à la France que les pommes de terre étaient bien meilleures quand un oiseau les regardait s'éplucher. Leur point commun? Sur nos petits écrans, aujourd'hui, on les connaît surtout pour les moqueries et les imitations dont ils font (de temps en temps) l'objet.

Les voici donc, le temps d'un soir, sous les projecteurs d'une émission au casting toujours aussi discutable. Les bobos de Sandra Kim? Elle vient de fêter ses 40 ans, elle s’est sentie complètement étouffée par sa gloire soudaine, elle a été obligée de se recycler dans la publicité pour une marque de lessive et aujourd'hui, elle affiche sa détresse de ne pas avoir d'enfant. Les plaies de Jean-Pierre Coffe? Un père mort à la guerre alors qu'il n'avait que deux ans, des enfants perdus, une faillite et des amis qui l'ont abandonné.

Deux histoires qui, une fois de plus, vont tenter de faire grimper les audiences à la seule force de l'émotion. Ne nous faites pas dire ce qu'on n'a pas dit: la douleur de ces deux personnes est sûrement sincère. Mais, parfois, on se demande quand même s'il n'y a pas moyen de mettre un peu d'argent dans des émissions qui ne ressemblent pas à des tire-larmes de l'époque (déchue) de Delarue.

Sur le même sujet
Plus d'actualité