[MAGAZINE] Le jardin extraordinaire: Les estivales

Encore un petit tour et puis s'en va. Après ce rendez-vous estival, Claudine Brasseur passera la main au reporter Tanguy Dumortier. Raison de plus pour en profiter.

1145287

C'est à l'ombre des pins et des charmes du Parc naturel Viroin-Hermeton, au sud de la province de Namur, que Le jardin extraordinaire prend ses quartiers d'été pour nous entraîner à la découverte des trésors d’ici et d’ailleurs. Les estivales , ce sont des documents en version intégrale d'une cinquantaine de minutes, complétés de plateaux articulés autour d'une thématique. Après l'art et la culture, focus cette année sur le minéral, base de toute vie sur terre.

 

Chi va piano va sano e va lontano. Avant l'Afrique, le désert du Namib et l'Alaska, on met donc le cap ce soir sur la France. Direction le bocage, au cœur des Deux-Sèvres, sur les traces de trois jeunes documentalistes passionnés. Fruit d'un labeur de plusieurs siècles initié par les paysans, le bocage est confronté à d'importants bouleversements. Les tracteurs et les grosses machines agricoles menacent son intégrité; considérées comme un frein au développement, les haies sont détruites par les agriculteurs, les parcelles s'agrandissent, les chemins et les fossés sont élargis, mis en culture ou laissés à l'abandon. C'est tout un paysage d'une extrême richesse écologique et humaine qui ploie sous le joug de la modernité. De maille en maille, nous ferons la connaissance de femmes et d'hommes, éleveurs, randonneurs ou naturalistes, qui façonnent encore aujourd'hui ce territoire et s'interrogent sur son avenir. Ce n'est pas un hasard si l'équipe des Estivales a choisi de nous proposer ce film tendre, qui vante les mérites d'une agriculture à taille humaine, vivante et joyeuse, à quelques jours de l'ouverture de la Foire agricole de Libramont.

Sur le même sujet
Plus d'actualité