Magazine Histoires en série: Ils se battent pour la vérité

Ce soir, France 2 braque ses projecteurs sur les redresseurs de torts. Pas les gros bras, les Schwarzie crachant du sang et les Batman tout en kevlar. 

500981

Non, plutôt les justiciers anonymes qui investiguent où la police ne va pas, à tort ou à raison. Tout d’abord, il y a François, un Breton parti aux États-Unis pour faire sa propre enquête sur la mort de son fils Hugues. À 36 ans, cet ingénieur du son installé à San Francisco a été retrouvé mort, le corps tailladé.

Les cops n’ont pas hésité à conclure bien vite l’affaire. Motif: suicide. On ne se tue pas souvent en se lacérant la bedaine, pourtant. À force de recherches, François va parvenir à faire rouvrir l’enquête. Et puis, il y a Lina. Un beau jour, son mari la plaque.

Parce qu’il y a Sabrina, plus jeune, plus charmante. Et Sabrina, pense Lina, aime sans doute le joli magot dont vient d’hériter son mari. Alors, elle se renseigne et découvre que la mère de Lina a été coffrée pour avoir assassiné un de ses époux.

Ambiance. Enfin, il y a Alain, professeur au Rwanda dans les années 70, marié à une de ses anciennes élèves, Dafroza, dont la famille se fera trucider pendant le génocide de 94. Depuis, le couple traque inlassablement, à la manière des Klarsfeld, les génocidaires rwandais tapis dans le monde entier.

Sur le même sujet
Plus d'actualité