Magazine: Fashion Week-end: Le jour d’avant Alber Elbaz pour Lanvin

Il "ne sait rien faire d’autre" dit-il, modeste et un peu tragique, sous les traits d’humour. Directeur artistique de la maison Lanvin depuis 2001, Alber Elbaz aurait pourtant de quoi fanfaronner.

321641

Non seulement le chiffre d’affaires de la griffe a doublé en cinq ans, mais le créateur figure parmi les préférés des fashionistas. Une vision pragmatique de la mode, des vêtements portables, sobres mais élégamment fantaisistes: pas de doute, cet homme aime les femmes qui le lui rendent bien. Jusqu’à la dernière minute, il coupe, ajuste, modifie sa dernière collection.

"La plus difficile" affirme l’atelier en cœur. Nouvel inédit de la série Le jour d’avant, cet épisode dévoile une personnalité attachante, étonnamment proche de ses collaborateurs: il travaille en direct avec les modélistes, sans intermédiaire.

Un affectif, perfectionniste et inquiet, gagné par la tristesse à la seule idée de voir le défilé s’achever. "Je déteste la fin", glisse-t-il d’ailleurs à l’issue de la présentation. "Le Woody Allen de la couture", comme on le surnomme parfois, se retire sous les ovations, déjà nostalgique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité