[MAGAZINE ] Envoyé Spécial: La folie Twitter, 3 ans après

Il est partout. Il rôde en permanence, en gazouillant légèrement. Prêt à se jeter sur la moindre information. La plus anodine soit-elle.

957987

 Mais également la plus importante, comme la fin d'une prise d'otages, voire une visite papale. Barack Obama himself en est dingue. Comme environ un demi-milliard de personnes qui tentent chaque jour de l'apprivoiser. Pas facile car il ne nous laisse pas beaucoup parler. Nos paroles sont comptées. Et scrutées par n'importe qui. Tout ça à cause de lui. Regardez-le, il s'approche. Vous ne pouvez pas y échapper. Votre nom va bientôt s'inscrire dans sa liste de fashion victims. Un pseudo tagué à coups de hache. Trop tard, vous avez succombé à cet oiseau de malheur. Cet oiseau bleu, celui de Twitter. Chaque lettre prononcée importe désormais. 140 maximum. Nous, à #moustiquemag, comme dans cet article, on respecte la règle à la lettre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité