Magazine: Échappées belles: Jamaïque

Y a métier plus difficile que reporter pour Échappées belles!Les doigts de pieds en éventail dans ses tongs, Jérôme Pitorin a arpenté la mythique Jamaïque, des ghettos de Kingston aux montagnes de la communauté Maroon.

223747

Avec, omniprésents, les rythmes musicaux qui ont fait la réputation planétaire de l’île, du cannabis et de Peter Tosh, Bob Marley et autres rastas. C’est d’ailleurs Diana, une chanteuse, qui sert de guide au reportage et nous emmène dans le studio Tuff Gong où Marley et ses Wailers ont gravé l’histoire du reggae.

Après une halte café, l’un des plus recherchés et des plus coûteux, on s’enfoncera dans la flore luxuriante de l’île jusqu’aux enclaves à touristes d’Ocho Rios. Pour terminer, devinez quoi? Un petit concert live au Jamnesia Surf Camp. Elle est pas belle la vie?

Sur le même sujet
Plus d'actualité