Magazine: Coûte que coûte: Albanaises, les herbes de Provence?

Il suffit d'évoquer le terme "herbes de Provence" et l'on imagine aussitôt le Sud, l'été, les petits plats cuisinés sur une terrasse...

351621

Voilà sans doute pourquoi nous consommons plusieurs tonnes de ces herbes chaque année en Belgique. Romarin, thym ou marjolaine délectent nos papilles de leur saveur estivale. Et pourtant, celles qu’on appelle herbes de Provence proviennent bien souvent… d’Albanie.

Le magazine Coûte que coûte a mené l’enquête sur ces stars aromatiques, objets d’un véritable business dont le consommateur ignore tout. L’appellation "herbes de Provence" n’étant pas protégée, nous achetons parfois des plantes qui proviennent de Belgique en croyant qu’elles sont méditerranéennes.

Un groupe d’agriculteurs provençaux a lancé un label pour certifier l’origine de leurs herbes. Sylvain Pak et Muriel Charbonnier tentent de dévoiler ce qui se cache derrière nos épices.

Sur le même sujet
Plus d'actualité